Les allergies et les cures de printemps

Les allergies sont multiples. Elles peuvent se retrouver dans différents endroits de notre organisme et affecter le nez, les yeux, la gorge, les poumons, l’estomac, l’épiderme ou le système nerveux. Une allergie peut provoquer démangeaisons, éternuements, respiration sifflante, maux de tête, mal au ventre et même être une cause d’épuisement et de dépression.

Selon les individus le seuil de tolérance est différent, mais chez un sujet allergique le système immunitaire peut réagir à peu près à n’importe quelle substance de l’environnement, à partir de la pollution atmosphérique jusqu’au choix des aliments. Nos organes se porteront mieux si nous leur donnons la chance de se libérer de plusieurs résidus accumulés.

 

La cure du printemps

Les réactions allergiques provoquent la formation de radicaux libres nuisibles à notre système immunitaire. Une désintoxication des intestins et du foie permet d’augmenter le taux d’oxygène, d’enzymes et de vitalité cellulaire nécessaire à la libération des résidus qui affaiblissent notre système de défense et nous rend de plus en plus vulnérable. Une cure à base de plantes curatives ou un jeûne modifié, selon les besoins et la capacité de chaque personne, permettra une diminution de plusieurs symptômes.

Les études ont démontré que les personnes qui jeûnent, donc qui se privent de leur ration quotidienne, brisent et digèrent leurs cellules malades, endommagées,  fatiguées ou mortes. Pendant cette opération, de nouvelles cellules se forment et  prennent la place des anciennes. Le jeûne modifié doit évidemment être pratiqué  dans des conditions convenables et suivi par un professionnel de la santé naturelle.

 

Une alimentation saine

L’alimentation saine veut dire renoncer aux aliments industriels sans valeur nutritive.

Manger de plus grandes quantités de fruits et de légumes frais, de légumineuses et de céréales complètes. Ces aliments contiennent des antioxydants tels que les vitamines  A, C et E et des minéraux : calcium, magnésium, sélénium et zinc. Ils servent tous à nous protéger contre les radicaux libres et rendent notre organisme de plus en plus en santé.

 

Lorraine Béland

N.D., M.T.D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *