La constipation

À partir de la déglutition (fonction d’avaler), les fonctions digestives s’activent, l’intestin se contracte pour faire progresser les aliments, le pancréas libère ses enzymes, la vésicule biliaire produit la bile qui permettra l’absorption des graisses, l’intestin grêle absorbera les sucres, les protéines et les graisses. Cette activité autonome se poursuivra jusqu’au côlon engendrant la défécation.

Un mal de société

Pour plus de 70% de la population ces fonctions sont difficiles et la constipation s’installe en passant pour inoffensive. La constipation peut être liée à des migraines, des névralgies, des troubles nerveux, hormonaux, mais très souvent alimentaires. Une question reste toujours la même, qu’advient-il des toxines qui séjournent dans le côlon dans l’attente d’une évacuation? Elles traversent la paroi intestinale devenant un véritable danger pour l’organisme.

L’importance des fibres alimentaires

Un apport en fibres alimentaires est indispensable pour assurer la formation des selles et permet de lutter contre la constipation, tout en contribuant à abaisser le taux du cholestérol et du glucose sanguin. Les fibres ne sont pas assimilées par l’organisme ni dégradées par les enzymes digestives, elles absorbent et retiennent l’eau, elles stimulent la motilité du côlon, accélèrent le transit intestinal tout en permettant une meilleure assimilation du complexe de vitamines B.

Une autre action intéressante des fibres est celle de procurer un effet de satiété, très appréciable quand on souhaite contrôler sa consommation.

Pour vaincre la constipation

La réduction des aliments raffinés et animaux, des boissons gazeuses et des sucres de synthèse est essentielle. Boire de l’eau et manger un ou des fruits le matin avant tous autres aliments permettront, pour plusieurs, une meilleure digestion et une meilleure élimination .Augmenter la quantité de légumes crus au dîner et au souper serviront à améliorer la digestion et à rester plus énergique tout au long de la journée. Pour terminer, respecter les combinaisons alimentaires améliore l’état général du fonctionnement du tube digestif.

Une alimentation saine

Les sources de fibres végétales nous parviennent des céréales complètes et du son notamment de l’avoine et du blé, des légumes, des fruits et des légumineuses.

Les carottes, les tomates, les pommes, les algues et les noix sont des aliments simples et riches en fibres.

 

Lorraine Béland

N.D., M.T.D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *