L’acidité cause de bien des maux

L’équilibre entre l’acidité et l’alcalinité de votre système est la base de votre santé. Un dérèglement de cet équilibre peut affecter tous les principaux systèmes corporels, surtout les systèmes digestifs, intestinaux, circulatoires, respiratoires et immunitaires. Un environnement ayant un pH équilibré maintient une bonne fonction des métabolismes et crée également des réserves alcalines utiles en cas d’urgence.

Les facteurs déséquilibrants

Tout ce qui surcharge l’organisme perturbe l’équilibre du terrain et fait naître la maladie. Or, notre existence quotidienne n’est faite pour la plupart que de facteur agissant sur ces trois éléments :

Les soucis répétés, les chocs moraux et surtout, l’alimentation.

Pour les soucis et les chocs moraux, la pensée et le corps sont constamment sollicités. Par conséquent, des techniques de relaxation et un meilleur équilibre de vie sont souhaitable. En ce qui concerne l’alimentation, un régime comportant de 40 à 70 % de fruits, de légumes et de germinations sont recommandés.

Tandis que la balance, étant de protéines végétales en grande partie, de poissons, de lipides provenant de graines et de légumineuses, de céréales entières ainsi que d’huiles 1° pression à froid. Boire des quantités de liquides convenables selon votre poids, de l’eau, des tisanes, de la chlorophylle, éviter l’alcool, les boissons gazeuses, le thé et le café.

Et bien sûr, suivre les conseils alimentaires selon votre glande dominante augmente vos résultats.   Compléter le tout par de l’exercice et de la bonne humeur.

Vérification de votre pH…

À l’aide d’une trousse d’analyse il est simple de mesurer le pH de votre salive ou de votre urine, plus le chiffre de pH est bas, plus la solution est acide, plus haut plus alcalin. Le pH optimal de la salive et de l’urine est légèrement acide, aux environs de 6,4-6,5 le matin et de 6,4 à 7,0 le soir. Le meilleur moment pour vérifier le pH est environ une heure avant un repas et deux heures après.

Comment le corps gère l’acide?

Les acides ne restent pas dans le sang, l’excrétion se fait par : le côlon, les reins, les poumons et la peau.

Des minéraux, surtout le calcium provenant des os, le magnésium provenant des cellules et du système circulatoire, le sodium/ potassium provenant du système digestif et circulatoire servent de ‘tampons de l’acide’ parce que le corps les utilisent pour contrôler le niveau d’acidité et les entrepose dans les tissus, les articulations, les muscles et les artères.

Un taux élevé d’acidité est un signal d’alarme, le corps tentera toujours d’équilibré l’acidité et l’alcalinité même aux dépens de sa santé à long terme.

 

Lorraine Béland    

N.D., M.T.D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *