La vitamine D : Vitamine du soleil

La vitamine D est le seul nutriment produit par l’organisme, synthétisée à travers l’épiderme par l’action des rayons ultraviolets du soleil, mais elle doit malgré tout être complétée par nos aliments. La vitamine D permet l’absorption du calcium et du phosphore dans l’intestin jusqu’au sang et a pour rôle indispensable la construction des os, la croissance chez l’enfant  et la reminéralisation de l’ossature adulte. En plus de ces rôles que nous connaissons bien, elle assure la stabilité du fonctionnement normal du cœur ainsi que du système nerveux. Elle protège les cellules et prévient le développement de plusieurs types de cancers, notamment ceux du côlon et du sein. Une carence en vitamine D rend les femmes touchées par le cancer du sein 73% plus susceptibles de mourir de cette maladie.

La vitamine D joue également un rôle dans la sécrétion de la sérotonine hormone de l’humeur dans le cerveau, et de la régulation du sommeil, tout en prévenant la dépression saisonnière.

 

Le soleil est essentiel pour sa production

Durant l’hiver, les rayons nécessaires à la production de vitamine D ne pénètrent pas la peau suivant un angle permettant de produire ce nutriment. Au cours de l’été une exposition quotidienne des bras et du visage au soleil durant 10 minutes permet la production de vitamine D qui sera emmagasinée dans nos cellules adipeuses. Et si notre alimentation est bien équilibrée, ces réserves peuvent même durer tout l’hiver.En ce qui concerne les enfants, heureusement, ils viennent au monde avec des réserves de vitamine D suffisantes pour les neufs premiers mois.

 

Une alimentation saine

Les poissons, comme le hareng, la sardine, le saumon, le thon, sont de bonnes sources de vitamines D et sont également riches en oméga-3.

Les œufs, les légumineuses, les céréales entières, les graines, surtout de tournesol, les crevettes, les bananes et les champignons sont aussi de  bonnes sources de vitamine D.

Les suppléments contenant 600 UI constituent une façon simple d’augmenter l’apport en vitamine D; il est par conséquent judicieux d’en informer votre médecin.

 

Lorraine Béland

N.D., M.T.D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *