Le jeûne

Lorsque nous mangeons, notre organisme absorbe des éléments qui lui sont utiles et se débarrasse des éléments étrangers ou nuisibles. Cependant, l’organisme n’est pas toujours en état de faire ce nettoyage. Soit qu’on l’ait saturé par les surcharges de la vie, soit que la nourriture absorbée ait laissée trop de déchets. Le jeûne permet au corps de se remettre en forme et prévient les maladies, les parasites, les tumeurs, les mucus et autres toxines dangereuses.

Les études ont démontré que les personnes qui jeûnent, brisent et digèrent leurs cellules malades, endommagées, fatiguées ou mortes. Pendant cette opération, des nouvelles cellules se forment et prennent la palace des anciennes.

Le jeûne, une fonction instinctive

Le jeûne n’a pas été inventé par l’intellect de l’être humain, mais plutôt par un aspect de notre cerveau reptilien, qui lui a gardé le souvenir de la survie par l’arrêt de ses fonctions végétatives, ce qu’on appelle communément l’instinct. Le jeûne est un repos; des vacances organiques, une technique d’équilibre qui mérite d’être mieux connue et employée plus largement.

Jeûner pour récupérer

La digestion étant supprimée, l’énergie économisée servira à l’effort du rétablissement.

Dans toutes conditions où nous avons besoin de régénérer nos cellules, notre corps nous le dit par : la fatigue chronique, le manque d’appétit, les nausées du matin, la constipation, l’irritabilité ou tout simplement être mal à l’aise dans son corps.

 

Les intestins, premier stade de nettoyage

Les intestins auront une grande part dans la désintoxication du corps. Compte tenu que le sang se nourrit de nutriments ingérés par les intestins, que l’assimilation et l’élimination se produisent par eux, il est primordial d’en prendre bien soin. Les fonctions intestinales normales sont presque impossibles de nos jours avec l’alimentation dite ‘moderne’, trop riche en produits raffinés, conservés, édulcorés, assaisonnés, tout en tenant compte du stress vécu au quotidien.

Le jeûne modifié

Le jeûne est toujours à base de liquide afin de subvenir aux besoins nutritifs des organes dans leurs phases de désintoxication. Il est nécessaire d’individualiser les besoins de chacun par rapport aux ingrédients qui composeront ce breuvage nourricier. Et selon les besoins de chacun des plantes curatives pourront être utilisées car elles aideront aux différents métabolismes du corps et régulariseront les glandes.

Le jeûne et son aspect énergétique

Jeûner n’est pas seulement de renoncer à la nourriture physique, jeûner, c’est aussi de renoncer à certains sentiments, certaines pensées, certaines attitudes envers soi-même et envers les autres qui nous placent dans une condition d’alourdissement énergétique. Il est favorable de libérer au lieu de toujours accumuler. Ce qui explique qu’un déchet éliminé durant le jeûne doit laisser place à une énergie nouvelle soit de paix, de santé et de bonheur.

 

Lorraine Béland

N.D., M.T.D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *